loader

chargement

Merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

loader

Email en cours d'envoi.

Votre email a bien été enregistré vous serez informé en cas de changement

Tous les champs doivent être renseignés.

L’email a bien été envoyé.

L'adresse email renseignée ne semble pas valide.

Fonctionnement

Une interopérabilité
avec le GUSO

Le GIP Cafés Cultures gère un fonds d’aide destiné à favoriser l’emploi artistique dans les cafés et restaurants. Ce fonds est financé par les collectivités territoriales qui souhaitent déployer ce dispositif sur leur territoire et par des partenaires.

Par le déploiement d'un dispositif technique spécifique avec le GUSO, le GIP Cafés Cultures est informé du bon règlement des cotisations sociales qui conditionne le versement de l'aide à l'emploi artistique aux employeurs. Cette interopérabilité garantit ainsi l'objectif de pérenniser les professions du spectacle vivant.

Calcul de l'aide

Applicable sur la masse salariale

L’aide à l’emploi artistique correspond à la prise en charge de 26% à 65% de la masse salariale, selon le nombre d’artistes salariés, sur la base du cachet minimum brut indiqué par la Convention Collective Nationale du Spectacle Vivant Privé.
À partir de 2 artistes salariés, le salariat d’un technicien peut être pris en compte, sur la même base de calcul que pour les artistes.

Bénéficiaires

Les cafés cultures...
& les artistes qu'ils emploient

Le fonds d’aide soutient l’emploi de tous les artistes du spectacle vivant.

Les bénéficiaires sont les cafés et restaurants qui sont obligatoirement employeurs des artistes et techniciens. Tous les salariés doivent être déclarés auprès du GUSO (le guichet unique du spectacle occasionnel mis en œuvre par Pôle Emploi – www.guso.fr) et leurs rémunérations respecter le minimum de 103,04 € brut (en vigueur actuellement) indiqué par la Convention Collective Nationale du Spectacle Vivant Privé.

Les bénéficiaires doivent remplir les critères suivants :
- être détenteur d’une licence de débit de boisson ou restaurant
- être un Établissement Recevant du Public (ERP) de type N catégorie 5 (jauge inférieure à 200 places)
- à partir de 7 spectacles par an, être détenteur de la licence d’entrepreneurs de spectacles

Les bars : ces lieux qui font la richesse musicale de la France.

POINT DE VUE // FAB, ARTISTE

Pour un groupe comme le notre qui compte sur les bars pour se produire, et ainsi avoir les heures de travail pour rester intermittents, la création de l'aide à l'emploi artistique est déterminante. Cette aide sur une majorité de lieux où nous nous sommes produits, fait la différence pour permettre financièrement l'organisation de concerts. La pérennisation de l'aide par la création du GIP, et son extension dans d'autres collectivités, est un souffle d'air pour beaucoup d'artistes et techniciens.

lien facebook
17

collectivités adhérentes

DEPUIS JUIN 2015

367

établissements bénéficiaires

DEPUIS JUIN 2015

9981

salaires aidés

DEPUIS JUIN 2015

671

d’aides attribuées

DEPUIS JUIN 2015

 MENTIONS LÉGALES & PLAN DU SITE